Calcul

Soumettre un job

Vous pouvez soumettre un job de manière interactive ou via un ordonnanceur. Pour toute information, veuillez vous référer à la page Soumettre un job.

Mon job reste en attente

Compiez le message dans le champ REASON de l’output de la commande squeue dans le ticket à envoyer au support utilisateurs.

Informations sur les ressources de calcul

Veuillez vous référer à la page Informations sur les ressources de la plateforme de calcul.

Appartenance à plusieurs groupes

Il se peut qu’un utilisateur travaille dans deux expériences en même temps. Dans ce cas, il sera inscrit dans les groupes Unix correspondants aux deux expériences. Il appartient toujours à ces groupes Unix en même temps, mais son affiliation primaire détermine les accès aux différentes ressources de calcul et stockage.

Pour connaitre les affiliations de son propre compte, utilisez l’une des deux commandes :

% id
% newgroup --query

Pour modifier son affiliation primaire :

% newgroup <groupname>
% newgroup --temp <groupname>

Le gid Unix est aussi modifié, mais ce changement ne prendra effet que lors de la prochaine connexion. En général il faut attendre un peu pour que cette modification soit visible sur la totalité des stations.

L’option -–temp ajoutée à la commande permet de ne changer de groupe que temporairement et uniquement dans la session où la commande a été exécutée, tant que cette dernière est valide. Lors de la fermeture de cette session, le changement de groupe est annulé. Si l’on ouvre une autre session, alors que la première est toujours active, l’utilisateur se retrouvera dans son groupe d’origine et non le second groupe défini lors de l’exécution de la commande dans la première session.

L’option -–login est utilisée pour charger l’environnement de login du groupe considéré :

% newgroup --login <groupname>

Compilation d’un logiciel

Les processus multithreads ne sont pas autorisés sur les serveurs interactifs et de tels processus sont rapidement tués (voir les Bonnes pratiques sur les “cca”). Toutefois les temps de compilation peuvent être réduits grâce à la compilation “multithread”, en utilisant make -jN, avec N le nombre de processus concurrents.

Ainsi, afin de compiler un logiciel ou vos codes sources de manière optimale, il faut utiliser une machine de calcul interactive (voir Jobs Interactifs pour plus de détails).

Il peut être pertinent de spécifier le nombre de cœurs CPU nécessaire. On peut vérifier le nombre de cœurs CPU libre avec la commande htop.

Compiler du code CUDA

Pour compiler du code CUDA, veuillez vous référer au paragraph Utiliser CUDA.